Togo : un conseiller des questions du numérique à la présidence de la République

Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon. Crédit, Dr

Nommé conseiller du Président de la République sur les questions du numérique, Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon est un ancien directeur de Togo Cellulaire, l’ex-opérateur de téléphonie mobile public.

(Cio Mag) – La nomination d’un conseiller en charge des questions de l’économie numérique et du digital constitue un important acte dans la volonté du pays à faire du numérique un levier de développement, font remarquer des acteurs de l’écosystème du numérique.

Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon est nommé par décret présidentiel le 14 avril. Cet ingénieur des réseaux de télécommunication a dirigé de 1998 à 2006 l’opérateur public de téléphonie mobile Togo cellulaire, aujourd’hui filiale du groupe TogoCom. Ancien ingénieur à la Direction des Etudes de l’Office des Postes et Télécommunication du Togo (OPTT, 1992), le nouveau conseiller du Président de la République en charges de l’économie numérique et du Digital a aussi assuré la direction commerciale de l’ex-Togo Télécom (ancien opérateur public des Télécoms) et plus tard, il en deviendra aussi un administrateur.

Cette nomination de conseiller du Président de la République, chargé des questions relatives au numérique et au Digital est une première. Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon est un diplômé de l’Université de Lille où il obtint sa maîtrise en Télécommunications en 1989, puis son DEA en 1990. En 1992, il décroche son Master en ingénierie des réseaux de télécommunication à de l’Institut national des Télécommunications de Paris (France).

Selon certains avis, le Président togolais veut ainsi s’entourer davantage de spécialistes du numérique. Le pays a fait le pari d’une accélération de son développement grâce aux nouvelles technologies. Le secteur fait partie des axes stratégiques du nouveau gouvernement installé en septembre 2020 et le portefeuille de l’Economie numérique et de la Transformation digitale reste aux mains de Cina Lawson.

Souleyman Tobias

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here