Transformer les smartphones en ebook : Orange et le CNED s’associent

(CIO Mag) – Alors que la capitale sénégalaise abritait le sommet du Partenariat mondial pour l’éducation, Orange a annoncé sa volonté de promouvoir l’e-éducation. En s’associant au centre national d’enseignement à distance (CNED) de la France, Orange veut promouvoir davantage l’accès à l’éducation via le numérique, via le smartphone notamment. L’opérateur de téléphonie mobile va mettre à contribution les meilleures universités et centre de formation internationaux pour réaliser ce projet.

L’enjeu est de dématérialiser, là-aussi l’éducation. Orange veut « permettre à chacun – étudiant, enseignant ou tout individu – d’acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences dans les meilleures conditions, depuis une université, un centre de formation, ou de chez lui », précise le communiqué rendu public suite à l’accord avec le CNED.

« De toutes les révolutions numériques, celle de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle est une des plus stratégiques pour l’Afrique, puisque seul l’apport du numérique permettra de former les millions de cadres dont ce continent a besoin pour prendre en main son développement de façon autonome et pérenne. Cette signature avec le CNED confirme l’engagement du Groupe Orange en faveur de cette grande ambition de l’accès à l’éducation pour tous par le digital », a déclaré Bruno Mettling, PDG d’Orange Moyen-Orient et Afrique.

Renchérissant à ces propos, Michel Reverchon-Billot, directeur général du CNED, a ajouté : « Ces nouveaux modes d’apprentissage, nomades, vont dans le sens de l’évolution numérique. Cette opportunité d’un déploiement facile, rapide et massif constitue donc pour nous la première marche d’un plan stratégique ambitieux et un levier majeur de notre développement à l’international. Eduquer, susciter des vocations, encourager, accompagner, donner confiance, faire espérer et coopérer… Il n’y a pas de meilleur résumé pour ce partenariat qui porte l’une des valeurs fondamentales du CNED : l’utilité sociale. Lorsqu’une personne atteint son objectif d’éducation ou de formation, c’est toute la société qui progresse. »

Orange, par cet engagement, met à disposition ses infrastructures pour le transport des contenus dans les 19 pays où elle est présente. De son côté, le CNED met à contribution son expertise dans l’ e-education. Il a à son actif, 29.000 apprenants à l’international et sa réputation est reconnue à travers l’Europe et dans plusieurs pays francophone d’Afrique. Les contenus dont dispose le CNED serviront à couvrir à la fois le primaire, le secondaire, l’enseignement supérieur et la formation professionnelle.

A cet effet, une application baptisée “MondoCNED” est créée. Comme le vœu le programme, son accès est libre et donc téléchargeables sur smartphone. Selon les porteurs du projet, les contenus sont disponibles d’ores et déjà en RDC. Le Mali, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et d’autres pays suivront dans les mois à venir.

Souleyman Tobias

Tobias carlos

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.